Assemblage #1

 

  • Assemblage #1
  • La persistance du minéral
  • Nous pouvons expliquer la persistance comme la faculté de conserver des qualités précédemment acquises une fois des changements accomplis. Dans un monde que l’on veut fluide il est important de savoir quelles sont les choses qui persistent.
  • Il y a, entre les œuvres qui composent Assemblage#1 ,cette idée de persistance en commun.
  • Elle se manifeste dans le travail de chaque artiste non seulement par la présence du minéral sous une ou autre forme, sinon comme un signe de confiance dans une permanence temporelle.
  • La présence ou l’évocation du minéral ajoute à la lecture de l’œuvre une dimension temporelle qui dépasse celle de l’individu. Dans leur travail le minéral est roche, paysage, matière à l’état pur, bâtiment, ou sculpture.
  • (…)
  • Prenant le cinéma comme source de référence Maria Ibañez Lago place les personnages de sa série de peintures Archaïsmes contemporainsdans un décor grotesque où la roche devient un abri possible dans un monde d’après la catastrophe. Ici le minéral prend la forme d’une grotte, l’eau l’envahit. Le récit a un contexte mythique.
  • (…)
  • Dans les œuvres présentes en Assemblage#1 la pérennité du minéral, la mémoire incluse dans sa matière, construisent un pont entre l’avant et l’après, ouvrant une fenêtre temporelle qui élargit le champ du regard.
  • https://www.facebook.com/spaceinprogress/?fref=ts

_S9A2126_S9A2114_S9A2108INVITATION-FINALE12107159_10207604951387118_5754781138188310338_n12088304_10207604951427119_5788667726655629346_n